/*microsoft clarity https://clarity.microsoft.com/projects/view/3xm2i0s1dk/settings#setup */

Un jardin venu d’Afrique : le keyhole garden, ou jardin en trou de serrure

Moyen pratique et esthétique d’allier compost et culture sur une même surface, le jardin en trou de serrure est utilisé dans les régions arides d’Afrique pour permettre aux villageois d’être autosuffisants. Il permet non seulement de recycler des déchets ménagers et d’économiser l’eau mais aussi de cultiver des légumes en grand nombre grâce à sa surface en pente ou en butte. Ce mini-jardin possède un petit chemin menant le jardinier plus aisément jusqu’à son centre, où se situe la cheminée à compost. Souvent encerclé par un muret surélevé fait de pierres ou de briques de récupération, ce jardin de poche emmagasine la chaleur du soleil tout au long de la journée. Les pierres la restituent la nuit et maintiennent une température parfaite pour garder la terre au chaud. Pour cela, l’entrée de la «serrure» devra se situer au nord ou à l’est. La petite surface de ce jardin permet de travailler tout autour sans difficulté. Son composteur central met à disposition immédiate le compost issu des déchets ménagers et sa structure en lasagne (branches et bûches, déchets verts puis bois fin ou feuilles mortes et compost) permet d’avoir un support végétal qui, en se décomposant, apportera encore des éléments nutritifs aux cultures en cours et limitera les apports extérieurs.

jour1 : plan, mesures et positionnement du jardin

jour2 : construction du muret en pierres sèches, de la cheminée à compost et de la butte en lasagne

 

 

jour3 : paillage du jardin d’inspiration médiévale

jour4 : finitions… avant le repas de fin de chantier !